Aller au contenu principal
Fermer
Ouvrir la rechercher
Les Contre-plongées

Consultez la carte d'accessibilité

Rendez-vous très apprécié des Clermontois et des estivants, les Contre-plongées, véritable saison culturelle de l’été, riche et ouverte à tous, invite le public à se laisser porter par la magie du spectacle. Ciné, lectures, théâtre de rue, concerts et grands spectacles circassiens…

Deux grands spectacles, imprégnés par l’esprit du nouveau cirque, investiront la place de Jaude

Extreme Night Fever (2 août), un grand bal rock où une quinzaine d’artistes, acrobates volants et musiciens repoussent les limites du possible ; et La Tangente du bras tendu (9 août), mettant en scène une troupe de trapézistes se révoltant contre un dictateur ridicule. Citons aussi les compagnies Inosbadan et Happès, qui se produiront dans des spectacles de voltige
plus intimistes.

25 spectacles en plein air

Côté musique , excepté le concert très attendu de Djazia Satour, qui renouvelle le genre du chaabi, l’accent est mis sur des fanfares festives et déambulatoires : KermesZ à l’Est, Les Tambours et La Cérémoniale. Autre élément incontournable, la programmation cinéma enchantera les plus exigeants avec : Burn after reading, pépite humoristique des frères Cohen ; Princesse Mononoké, dessin animé sublime de Miyazaki ; Tout sur ma mère, mélo brûlant d’Almodovar et Les Virtuoses, savoureuse comédie sociale césarisée en 1998. En guise de bouquet final, Sauve qui peut le court métrage boucle les Contreplongées le 13 août, avec une sélection tirée du dernier Festival international du court métrage.

Honneur aux compagnies clermontoises

Chaque année, quelques artistes locaux sont invités à présenter leurs créations sur les Contre-plongées. La compagnie Les Guêpes rouges-théâtre participe à la grande soirée aux Vergnes le 12 juillet, en reconstituant à sa façon  L'Assemblée des femmes d'Aristophane. Magma Performing Théâtre replonge dans le maelstrom d’idées de Mai 68 tandis que Komusin propose une performance dansée. Saluons aussi le très beau projet du groupe de rock Kafka
autour d’une BD de Troubs et Dumontheuil.

 

>> Consultez le programme en cliquant ici !