Aller au contenu principal
Fermer
Ouvrir la rechercher
  • Accueil
  • Projets
  • InspiRe : les Allées du Cardo, un projet emblématique
InspiRe : les Allées du Cardo, un projet emblématique

Au carrefour des enjeux de mobilité, d’urbanisme et de transition écologique du territoire, le projet InspiRe vise à rééquilibrer l’usage de l’espace public au profit des mobilités douces, des lieux de rencontre, de la végétation… Exemple marquant : les travaux qui aboutiront, d’ici 2025, à la création des Allées du Cardo.

Bien plus qu’un nouveau réseau de transport en commun, le projet InspiRe vise aussi à la transformation de notre cadre de vie. Ce bouleversement passe par une réduction de la place de la voiture au bénéfice des piétons, cyclistes et commerçants, ainsi que par un espace plus important laissé à la végétation pour répondre aux nouvelles demandes des habitants comme au défi climatique. Le projet « Les Allées du Cardo » qui comprend la place Renoux, les rues Ballainvilliers et Maréchal-Joffre et l’avenue Vercingétorix, en est un exemple emblématique.

Installées sur l’ancien cardo (axe nord-sud) de la cité antique, Les Allées du Cardo, fraîches et ombragées, composeront une véritable « allée des arts et des savoirs » de la Capitale Européenne de la Culture 2028 en connectant les grands équipements (Scène Nationale et Maison de la Culture), les lieux culturels de premier plan (futurs Fonds régional d’art contemporain et Bibliothèque métropolitaine, musées Bargoin et Lecoq), les équipements universitaires et le jardin Lecoq au centre-ville et à ses principaux sites d’intérêt touristique.

 

Une ville plus verte

Suite à un concours organisé en février, c'est le paysagiste Emmanuel Jalbert (Grand prix national du paysage 2018, PDG de In Situ - Paysages et Urbanisme) qui a conçu Les Allées du Cardo. Son projet répond aux enjeux de la ville durable par des lieux ombragés, des plantations nombreuses et diversifiées, des sols perméables et l’utilisation de matériaux locaux et recyclables. Quelque 150 nouveaux arbres seront plantés, favorisant ainsi la biodiversité. Ces nouveaux espaces verts seront constitués d’essences variées et locales d’arbres de haute tige, accompagnés de massifs de plantes vivaces composant des jardins linéaires. Les promenades piétonnes seront agrémentées de nouvelles fontaines, utilisant massivement la pierre de lave.

 

Ville partagée, ville apaisée !

Ces nouveaux espaces publics favoriseront les déplacements les moins polluants dans un cadre sécurisé, confortable et propice aux rencontres. Ils offriront une place prépondérante aux piétons, cyclistes et usagers des transports en commun autour d’un pôle d’échanges rassemblant plusieurs lignes du futur réseau de bus. Agrémentés de fontaines, les trottoirs seront élargis et rendus accessibles afin de faciliter la flânerie, le lèche-vitrines ou les sorties en famille ! Les conditions d’accès aux parvis des bâtiments publics seront améliorées, des arceaux à vélo installés. La suppression des aires de stationnement et des flux routiers de transit sur les axes Renoux, Joffre et Ballainvilliers, permettra d’apaiser le secteur et d’atténuer la pollution sonore. Elle sera concomitante à la mise en place d’un nouveau plan de circulation dans le centre-ville. Des possibilités d’accès en voiture pour les résidents ainsi que des aires de stationnement pour les livreurs et les personnes à mobilité réduite seront préservées.

 

Les chiffres-clés du projet

  • 3,2 hectares de surface d’espace public
  • Un jardin en « lanières » d’environ 5 000 m²
  • 150 nouveaux arbres plantés
  • 17 % d’espaces « de pleine terre » (2,9 % aujourd’hui)
  • Coût prévisionnel des travaux d’infrastructure : 10 M€ HT