Aller au contenu principal
Fermer
Ouvrir la rechercher
Jeudi 1er août - A partir de 15 h
Boulevard François Mitterrand 63000 Clermont-Ferrand Jardin Lecoq Jardin Lecoq

L'Aérien, Causerie Envolée - 15 h

Mélissa Von Vépy / Compagnie Happès

Mythologie, histoire du vol, gravité, apesanteur et légèreté, rêve d’envol, peur de la chute… la trapéziste aborde ces questions sous les angles  poétique, scientifique et philosophique. Quand, tout à coup, la conférence dérape ! Toute à son sujet, investie au-delà des mots, la conférencière décolle de son siège pour faire ressentir au spectateur les pures sensations de la voltige et de l’envol, dans une danse étonnante, emportant l’imaginaire vers des nouvelles contrées, jusqu’alors inconnues, de la rêverie aérienne.

Création et interprétation :
Mélissa Von Vépy
Production :
Happès - théâtre vertical
Coproductions :
La Verrerie d’Alès - Pôle national cirque Occitanie / Scène nationale de Sète et du bassin de Thau
Soutien :
Département du Gard

La Ligne S - 18 h

Compagnie Arkhè

Comment raconter, dans l’exercice du mouvement, une situation quotidienne qui se répète, se transforme et se réinvente jusqu’à filer une métaphore du temps ? Ce duo chorégraphique tout public de la compagnie Arkhè est construit à partir des jeux d’écriture du fameux ouvrage de Raymond Queneau : Exercices de style... La Ligne S est une invitation, enjouée et délicate, à (re)découvrir ce livre singulier qui raconte 99 fois la même histoire à travers les gestes, les mouvements et les déplacements de deux talentueuses interprètes.

 

Chorégraphie :
Anne-Charlotte Le Bourva
Interprétation :
Anne-Charlotte Le Bourva, Lisa Robert
Création sonore :
Matthieu Vigier
Voix off et regard extérieur :
Matthieu Penchinat

Miroir, Miroir - 18 h 45

Mélissa Von Vépy / Compagnie Happès

Porteur d’histoires, de contes et de mythologies, le miroir est aussi l’objet des questions existentielles et du redoutable face-à-face avec soi-même. Dans ce spectacle pour une voltigeuse, un pianiste et un miroir suspendu, une femme affronte son propre reflet, passe à travers et se joue de lui dans une chorégraphie aérienne aussi vertigineuse que poétique. A-t-on idée de ce qui se trame de l’autre côté ? Se regarder droit dans les yeux renseigne-t-il sur sa propre intégrité ? Le piano, accompagnant cette performance aussi surprenante qu’enivrante, fait écho à ces questionnements en abyme.

 

Création et interprétation :
Mélissa Von Vépy
Composition et piano :
Stéphan Oliva
Production :
Compagnie Happès
Coproduction :
SACD, Festival d’Avignon