Aller au contenu principal
Fermer
Ouvrir la rechercher
Une ville qui se respecte, moderne et accessible

Exiger le respect de l’espace public accessible à tous

La Ville de Clermont-Ferrand veille à rendre l’espace public accessible à tous. Des règles de partage de l’espace, nécessairement contraignantes, sont indispensables et s’imposent à tous. La verbalisation est obligatoire pour que la réglementation du stationnement soit respectée. C’est indispensable pour la rotation des véhicules et pour éviter la congestion, et ainsi préserver l’attractivité du centre-ville.
Nous avons un exemple de ce que donne la déréglementation du stationnement grâce à la gratuité estivale : saturation des voies, 1 véhicule sur 7 ne bouge pas de la journée, voirie saturée dès 9 h le matin.
Les motifs récurrents d’intervention (mise en fourrière) concernent le stationnement sur les places réservées aux personnes à mobilité réduite, devant les accès aux garages de particuliers, dans les couloirs de bus, sur les pistes cyclables, devant les sorties d’immeuble, sur les trottoirs et sur les passages piétons. Dans la mesure où une réponse est apportée à chaque usage de la ville, aucune tolérance ne sera pratiquée.

Une ville adaptée à tous les modes de déplacement : matérialiser des emplacements pour les deux roues

Les deux-roues à moteur (cyclomoteurs et motos) ne bénéficiaient d’aucune attention particulière en matière de stationnement, ni en surface (très peu d’emplacements réservés), ni dans les parkings en ouvrage (pas d’emplacements réservés, pas de tarification spécifique). Des emplacements spécifiques seront matérialisés pour que les deux-roues aient également leur place dans la ville. Cette démarche sera menée en concertation avec les associations concernées et les gestionnaires de parkings en ouvrage.

Instaurer le paiement dématérialisé en centre-ville

Répondre aux exigences de la ville de demain, c’est aussi mettre en place les conditions pour permettre à chacun de profiter pleinement des nouvelles mesures de stationnement. La Ville souhaite mettre à profit les avancées technologiques pour faciliter la mobilité de ses habitants et présenter une image de ville moderne.
Ainsi, le passage au paiement par carte bleue sur le centre-ville sera possible et généralisé à l’ensemble de la zone violette (hypercentre-ville) dans le courant du 1er semestre 2017. Cette facilité de paiement dématérialisée va renforcer l’attractivité de l’hypercentre. Dans le courant du second semestre 2017, le paiement par téléphone sera possible sur l’ensemble de la ville.

Faciliter le stationnement en centre-ville

Le nombre de cartes de stationnement résidentiel représente près de 43 % des places de stationnement payant. Cette simplicité proposée aux riverains des zones payantes est conservée dans les mêmes conditions qu’actuellement.

Reconnaître les besoins des professionnels au sein d’une politique globale

Deux solutions sont proposées :

  • Une carte prépayée pour les artisans effectuant des dépannages de courte durée est mise en place.
    La carte permet de recharger jusqu’à 5 h en continu de stationnement au tarif de la zone. Ce système a été conçu en partenariat avec la CAPEB 63.
  • Le Liberty-pass, se présentera sous la forme d’un macaron valable sur toutes les zones et acquitté annuellement pour 1 250 €. Il est destiné à tous les professionnels utilisant un véhicule de société.