Aller au contenu principal
Fermer
Ouvrir la rechercher
  • Accueil
  • La Fontaine d'Amboise révélée
En ce moment
La Fontaine d'Amboise révélée

La Fontaine d'Amboise est de nouveau visible dans toute sa splendeur !

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

Elle se situe aujourd’hui dans le square de la Poterne, jouxtant la place homonyme, et surplombant le square Louis Gémont.

Un vaste plan de restauration

À la demande de la Ville, dans le cadre d'une campagne de diagnostic des fontaines publiques protégées, une étude a été confiée en 2015 à l'Agence d'architecture du patrimoine Christian Laporte. Elle a révélé que plusieurs interventions étaient nécessaires pour préserver l'intégrité de l'ouvrage de la fontaine d'Amboise. Elles se sont orientées autour de plusieurs axes : le fonctionnement hydraulique,  la restauration des pierres et des décors sculptés, l’étanchéité des bassins, des dégorgeoirs et des écoulements et enfin, la régénération de l’ossature en béton armé.

La grande voyageuse

Cette fontaine, monument remarquable de la ville, est sans doute l’une des plus belles et des plus anciennes fontaines publiques clermontoises et de France, ne serait- ce que pour son décor sculpté. Propriété de la Ville, elle a été édifiée au XVIe siècle (1511-1515) sur l'actuelle place de la Victoire. En raison de l'évolution urbaine,  elle a fait l'objet de trois déplacements au cours de son histoire. En effet, après trois siècles près de la cathédrale, la fontaine est transportée en 1808 « pour les raisons d’urbanisme précurseur », jusqu’à la place Delille (alors place Champeix). En 1855, elle est encore déplacée jusqu’au carrefour du cours Sablon et de la rue des Capucins. Enfin, en 1962, on l’installe place de la Poterne, tout en haut de la butte de Clermont, son emplacement actuel. Elle est classée aux Monuments historiques depuis le 12 juillet 1886. Une inscription en latin rappelle que l’évêque du diocèse de Clermont, Jacques d’Amboise, fit réaliser cette fontaine en 1511 par le sculpteur Chapart. L’évêque, originaire de Touraine et admirateur des oeuvres qui décoraient sa province, fit exécuter ce gracieux monument en pierre de Volvic par des ouvriers venus de son pays et le fit installer sur la place dite Derrière-Clermont, devant le portail sud de la cathédrale. Le monument est composé d’un large bassin sur lequel repose un autre bassin octogone dont les faces sont décorées de bas-reliefs.