Aller au contenu principal
Fermer
Ouvrir la rechercher
  • Accueil
  • Entretien avec Sébastien Deguy
Interviews
Entretien avec Sébastien Deguy
Rencontre avec Sébastien Deguy, président et fondateur de la société clermontoise Allegorithmic. Avec la suite logicielle Substance qu'il a élaborée avec son équipe, il est associé aux plus grandes sorties de jeux vidéo : Call of Duty, Uncharted 4 et bientôt Resident Evil 7 ou PES 2017.
ALLEGORITHMIC en chiffres
- 85 % des jeux vidéo AAA fabriqués avec Substance
- 9 M€ de chiffre d'affaires
- 95 % du CA réalisé à l'international
- 80 salariés dont la moitié à Clermont-Ferrand
- 8 bureaux dans le monde dont 3 en France 
 
Votre produit phare est le logiciel de 3D Substance. De quoi s'agit-il ?
Sébastien Deguy : Substance est un outil dédié à la 3D. Par exemple, si on a un objet en fil de fer, on a une forme. Pour lui donner un aspect tel que la peau ou le bois, on lui applique une texture. Substance permet de peindre directement une texture sur une forme. Son innovation tient dans sa façon de réinventer la peinture en 3D. Aujourd'hui, les développeurs ont remplacé Photoshop par Substance.
 
Quel est le lien entre art et technologie dans votre métier ?
Le lien est double. Nous développons des outils par des moyens mathématiques et technologiques et nos utilisateurs sont des artistes qui se servent de notre logiciel pour produire des œuvres. Notre équipe est composée de passionnés et actifs dans les deux aspects. Par exemple, je fais de la musique ou d'autres font des films.
J'ai toujours été un touche-à-tout, d'où le nom de la société. Allegorithmic : un mélange entre la poésie de l'allégorie et la science qu'est l'algorithmique.
 
Avez-vous toujours été fan de jeux vidéo ?
Je suis un fan d'image au sens large ! Le jeu vidéo a atteint un niveau d'excellence que peut-être seules les séries égalent aujourd'hui. Mais je n'ai presque plus le temps d'y jouer, sauf avec mes enfants.
 
Le projet est né à Clermont-Ferrand ?
Oui, il est né à la suite de mon doctorat soutenu à Clermont-Ferrand. La région et les incubateurs m'ont tout de suite soutenu localement et m'ont permis de mener mon projet à terme.
 
Vous ouvrez des bureaux à l'international et votre siège est à Clermont-Ferrand.
Effectivement, nous venons d'emménager dans de nouveaux bureaux au Carré Jaude.
J'adore la qualité de vie qui règne ici et notre activité peut se faire en partie à distance.
 
Quels sont les projets d'Allegorithmic pour 2017 ?
2017 va être une année très importante pour nous. Substance s'implante dans les studios d'animation et d'effets spéciaux de manière très rapide et croissante. Nous allons aussi nous lancer dans le développement de nouveaux outils.
  
Retrouvez l'interview complète dans votre Demain Clermont de janvier/février 2017 !