Aller au contenu principal
Fermer
Ouvrir la rechercher
  • Accueil
  • Entrez dans l’autre dimension du cinéma
Culture
Entrez dans l’autre dimension du cinéma

Chaque année, la magie opère. Le Court métrage propose une diversité de styles et une liberté de ton sans équivalent dans le cinéma, parvient à nous émouvoir et nous enthousiasmer. Outre les trois compétitions, de nombreux programmes thématiques, dont les mondes paysans et la Pologne, permettent de voir et revoir quelques chefs-d’œuvres du genre.

À en juger par le nombre de films ou de séries qui se déroulent en milieu rural, le monde paysan reste une belle source d’inspiration pour les cinéastes. Le festival s’empare du sujet avec un programme qui aborde, avec gravité ou humour, de nombreux aspects de la vie d’un agriculteur, sans occulter les enjeux écologiques majeurs pour la planète. Notons en particulier deux films poétiques de l’Irlandais Ken Wardrop, membre du jury international et trois films primés à Clermont ; Du soleil en hiver, une réflexion sur la transmission de Samuel Collardey ; La Gaveuse, magnifique portrait d’une femme d’exploitant par Alain Cavalier ; ou Peau de vache de Gérald Hustache-Mathieu, césarisé en 2003. Est-ce son penchant pour l’introspection et l’esthétisme  ? Toujours est-il que le 7e art en Pologne a toujours eu une originalité bien à lui. L’école de cinéma situé à Łódź, 3e ville du pays, produit chaque année des films d’étudiants de grande qualité comme Cieplo-zimno, chronique sociale surprenante de Marta Prus, également au jury international  ; Lato 2014, film d’animation magique de Wojciech Sobczyk sur les désastres provoqués par la mégalomanie des hommes ; ou Smolarze de Piotr Zlotorowicz, documentaire quasi muet sur un couple de charbonniers.